Il recevrait parai-il pour cette exhibition l'équivalent de son poids en Or!

Monsieur Roger Sciama s'est chargé de la revue de la Presse et a accepté d'être le gérant responsable. Monsieur Chatenet nous parlera de la musique, dont Mr Didier Durand fera la critique en même temps qu'il tiendra la rubrique des échos.

Mr M. H. Gostiker en circulant dans les endroits où l'on cause, nous recueillera les nouvelles sensationnelles que l'on ne peut encore espérer d'aucune agence. "La vie au Camp" sera signée: "Habitué du fumoir".

La partie officielle revient d'autorité à l'interprète Jacob, l'homme le mieux informé de tout ce qui interesse la vie et l'administration du Camp.

La note fantaisiste sera donnée par Mr Henri Saussier, champenois délimité (première zone). Les champenois ne passent-ils pas pour les gens les plus spirituels de la terre? – J'ai demandé à Saussier ce qu'il pensait de cette réputation toute gratuite faite aux Champenois par notre bon Lafontaine, lequel leur a fait la blague de venir au monde dans leur pays, Saussier en bon régionaliste assure la réputation justifiée, mais il semble croire que la vigne y est pour quelque chose. En me quittant il m'a dit: Ah mon vieux s'il n'y avait pas un an que je ne bois que de l'eau bouillie, vous verriez ce que je vous servirais.

J'espère que dans les propos d'un prisonnier nous n'aurons pas trop à regretter la sobriété forcée de notre ami, sinon nous ferions l'impossible pour lui procurer à boire!

Mr Saussier qui sait facilement passer du plaisant au sévère, tiendra également la chronique des Tribunaux.

Les annonces et la Publicité, premières ressources du Journal, sont du ressort de l'adjudant Caron, publiciste formé à l'école Américaine.

Il me resterait à vous parler de moi, permettez que je remette ceci à une autre fois!

Pour finir, car je ne veux pas accaparer toutes les colonnes, j'espère que "le Tuyau" nous apportera chaque semaine des nouvelles de plus en plus réconfortantes, qu'il pourra croître et se développer à l'abri des catastrophes et qu'il restera suffisamment sage pour ne jamais faire tomber de trop lourdes tuiles sur la tête de ses rédacteurs. J'aime à croire qu'il durera autant que notre captivité et que son dernier numéro sera pour nous donner l'horaire des trains qui nous ramèneront vers la plus douce des Patries.

Je chéris pour l'instant "Le Tuyau" comme un fils, ce qui ne m'empêche pas de désirer de tout mon cœur, de le voir crever en bas-âge.

Je vous promets que ce jour-là, nous lui ferons les plus émouvantes, et les plus somptueuses des funérailles.

J. Monjour

 

Propos d'un prisonnier

 

Les Tuyaux

 

A tort ou a raison, l'Académie n'a pas défini le "tuyau". De la de très grosses difficultés. Vêtement estival chez le Reine Poinaré c'est pour le prisonnier de guerre, qui nous occupe seul ici, la nourriture de l'esprit, au même titre que la soupe est la nourriture de son corps. Aussi le parfait "gefangene" demande-t-il chaque matin au Dieu des Armées une soupe bien épaisse et de bons tuyaux.

Ces "tuyaux" naissent de préférence dans les cuisines, à l'infirmerie ou dans les chiots. Les principaux agents de transmission sont les interprètes, les infirmiers, les chefs de baraque, les homme de corvée retour de ville, et les coiffeurs, ces derniers de beaucoup les plus nocifs.

Pour vivre et prospérer il suffit au tuyau d'être bourré jusqu'à la gueule de choses extraordinaires, colossales diraient nos hôtes, et n'ayant aucun rapport avec la vérité. C'est ainsi qu'on n'acceptera pas de prisonniers, de morts ou de blessés à mois de 50.000, 500.000, s'ils sont Russes.

De même, pour se rendre intéressante, une armée pourra avancer à son chois de 50 Km en moins d'une heure ou de se faire couper en 68 morceaux.

Il résulte de ce qui précède que l'expression faux tuyau ne peut avoir aucun sens et constitue ce que les grammairiens appellent de façon barbare "pléonasme".

Signalons en terminant (de manière déguisée) pour ne pas faire tort aux annonces les principales agences créées au 1er Camp pour le lancement et l'exploitation des tuyaux N. ncor Jabf Cie . La société Canadienne, Tenier, mais J.e tuayute mieurx.

H. Saussier

 

Les deux dernières phrases de cette page ne sont pas très lisibles sur mon exemplaire. La transcription est donc probablement faussée.

 

Accueil